Teletravail_luxembourg_Entreprises

Fiscalité : Ce que télétravailler change vraiment au niveau des impôts

Article réalisé en collaboration avec Paperjam

Dépasser le quota de jours effectués en télétravail ne veut pas forcément dire payer plus d’impôts pour les frontaliers. La différence varie selon le salaire et la situation familiale, mais en général, les Français recevant par exemple plus de 75.000 euros brut par an y gagnent. Alors que les Belges y perdent, la plupart du temps.

On entend souvent que la fiscalité freine le développement du télétravail. Certes, les frontaliers qui dépassent un certain nombre de jours travaillés prestés depuis leur domicile (19 pour l’Allemagne, 24 pour la Belgique et 29 en France) doivent payer des impôts sur leur revenu dans leur pays de résidence pour la totalité des jours qui y sont travaillés. Mais est-ce vraiment désavantageux ?....